Le gène "fold"

  Article paru dans le "scottish news" n° 61, expliquant le gène "fold" typique de la race des scottishs et highlands.

Le gène fold en lui-même, c’est simplement un gène à transmission dominante. 
 
Autrement dit, il suffit qu’un chat ait 1 exemplaire de ce gène, transmis par son père ou par sa mère, 
pour exprimer le caractère physique « oreilles pliées ». Un chat qui a les oreilles droites ne peut donc 
pas porter le gène des oreilles pliées : un straight porteur fold, ça n’existe pas ! 
 
Nous le savons tous, on ne marie pas deux fold ensemble. Pourquoi ? Pour n’avoir aucun chaton qui 
hérite du gène fold de sa mère ET de son père, la présence de deux gènes fold chez un chat pouvant avoir 
de graves conséquences sur sa santé. Aussi, tous les mariages qui donneront du fold seront réalisé entre 
un chat qui n’a qu’un exemplaire du gène fold et un chat qui n’en a aucun. Le parent fold transmettra 
donc statistiquement le gène fold à la moitié de ses chatons : il y a statistiquement 50% de fold et 50% de 
straight dans une portée, que ce soit le père ou la mère qui soit fold. 
 
Et la double pliure ? 
 
Comme dans les autres caractères physiques, des polygènes entrent également en jeu. Tout comme il 
existe une infinité de nuances de bleus du plus foncé au plus clair, du plus « bleu » froid à une couleur 
plus chaude, pour les oreilles pliées, ils existent aussi de nombreuses formes d’oreilles. Et notamment les 
simples et doubles pliures, plus ou moins serrées ou lâches. La double pliure n’est donc pas un gène, 
mais est liée à des polygènes que nous pouvons, en temps qu’éleveurs, sélectionné. 
 
Nina Messori 
 
 
 
 La double pliure forme un W inversé (Gène Fd) la simple pliure forme un « V » inversé (Gène Fd) 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×